Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 21:14
L'objectif principal pour notre maison est d'atteindre le niveau de performance BBC Effinergie. Ce label exige d'avoir une consommation énergétique de 50kwh/an/m² ep, avec une perméabilité à l'air de 0,6m3/h/m². Le niveau de 50kwh/an/m² ep est à moduler selon la région où se situe le projet. Pour la Bretagne, la performance demandée est de 55kwh/an/m² ep.
Cette consommation comprend le chauffage, l'eau chaude sanitaire, l'éclairage, la ventilation, et la climatisation.

Pour arriver à ces performances, il faut traiter ces deux piliers séparément : d'un côté la consommation, et de l'autre la perméabilité à l'air. Dans les deux cas, il y a deux phases pour obtenir les niveaux désirés : une phase d'étude et une phase de réalisation. Cette dernière est toute aussi importante surtout dans le cas de la perméabilité à l'air. En effet, pour obtenir une maison étanche, la majeure partie du travail se fait lors de la mise en oeuvre du par-vapeur.


La consommation :

Pour atteindre le BBC, il faut traiter deux choses séparément : l'isolation du bâti et les postes de consommations.

L'isolation du bâti se décline en plusieurs parties : les planchers, les plafonds, les murs, les ouvertures et la perméabilité à l'air. Pendant la phase d'étude, la perméabilité est prise par défaut à 0,6m3/h/m². Elle sera ajustée en fin de chantier après la mesure effectuée par un Blower-Door.
Reste à déterminer les épaisseurs d'isolants dans les différentes parois et à choisir une bonne marque de menuiseries extérieurs. Pour les parois, nous somme partis sur 245mm d'isolant dans les murs (145mm entre les montants d'ossature bois et 100mm en doublage intérieur), 250mm dans le plancher (en bois) et 300mm en charpente. Le matériau isolant n'est à ce jour pas déterminé. L'étude thermique préliminaire à prit comme hypothèse de la laine de roche. Nous préférerions plus de la fibre de bois mais ce sera le budget qui nous dira prochainement si c'est envisageable.
Pour les menuiseries extérieures, ce sera des menuiseries mixtes bois/aluminium de chez MC France. Elles ont de bonnes performances thermiques et une bonne perméabilité à l'air, même sur les coulissants.

Pour les postes de consommations, les choix ont été assez simple.
Pour l'eau chaude sanitaire, la ZAC impose des panneaux solaires.
Pour le chauffage, nous ne voulions pas d'usine à gaz, donc le choix du poêle nous convient parfaitement. Nous nous sommes posés la question du type de poêle : bûches ou granulés. Le côté pratique du poêle à granulés nous plaisait mais nous nous sommes arrêtés sur un poêle à bûches pour son côté convivial, le choix plus important d'appareil mais surtout, nous avons accès à un stocks de bois assez important. C'est donc de l'énergie à faible coûts.
La ventilation s'est imposée d'elle même : une VMC double flux nous permet de bien répartir la chaleur dans toute la maison. Elle n'était pas indispensable en terme d'efficacité énergétique mais pour des questions de confort nous avons opté pour cette solution.

La perméabilité à l'air :

Pour bien traiter ce poste, et pendant la partie étude, il faut simplement faire en sorte que le par-vapeur qui sera mis en oeuvre soit continu et n'est qu'un minimum de passage de fluides. Pour cela, le tableau EDF se trouvera dans le volume chauffé, comme le groupe de VMC et le ballon d'eau chaude. Pour le reste, ça se jouera lors de la mise en oeuvre avec une bonne membrane d'étanchéité, un bon Scotch, et quelque manchettes pour gérer les passages de fluides. Sans oublier une plaque d'écart au feu étanche autour du conduit de fumé.

Sur ces hypothèses, l'étude thermique préliminaire nous a donné une performance de 52kwh/an/m² ep. Il est apparu lors de cette première étude qu'il faudrait apporter de l'inertie à la maison. Nous traiterons ce point par un remplissage des murs de refends intérieurs par un matériaux à forte inertie et par une chape ciment sur l'ensemble du plancher.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Lemarchand - dans Projet
commenter cet article

commentaires

Tib 18/09/2009 14:10

La VMC et le ballon d'eau chaude dans l'espace chauffé ne risquent pas d'engendrer des nuisances sonores au coeur de la maison ?

Nicolas Lemarchand 18/09/2009 16:06


Le ballon non et La VMC oui si je ne fait pas attention. Mais j'isolerai le local ou sera la VMC.
Si je ne fait pas cela j'aurai entre 4 et 6 passage de gaines dans le pat-vapeur.